Une assurance groupe DIT : pour quoi faire ?

Lorsque le souscripteur d’un prêt décède ou doit faire face à un aléa de la vie (arrêt de travail, invalidité…), l’assurance prend en charge le remboursement du capital restant dû à la banque. En l’absence d’assurance, le capital est considéré comme une dette qui passe au passif de la succession en cas de décès ou restant à la charge de l’emprunteur dans les autres cas.

D’où l’importance de considérer avec attention l’adhésion à une assurance groupe DIT(3) (Décès, Invalidité et Incapacité Totale de travail) qui protège le souscripteur (ou ses ayants-droit) contre un certain nombre de risques.

Pour les prêts personnels(1) de la BFM, l’assurance est facultative (mais conseillée). 

Convention AERAS

La Convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de faciliter l'accès au crédit des personnes présentant un risque aggravé de santé.

Cette convention est en vigueur depuis le 6 janvier 2007 et représente un enrichissement de la «Convention Belorgey» de 2001 en matière d'information, de couverture du risque invalidité, de mutualisation des risques d'assurance pour les personnes à revenus modestes.

 

Pour en savoir plus :

 

Notre « service référent » est joignable par téléphone du lundi au samedi de 9h à18h au 01 58 10 97 52 ou 01 58 10 97 54 (service et appel gratuit) pour toute demande spécifique.