ACTUALITÉS

Journée internationale
pour la Fonction publique :
les agents à l’honneur

Les services publics jouent un rôle de premier plan dans le fonctionnement, l’équilibre et le développement de chaque pays. Tous les ans, le 23 juin, la Journée internationale de la Fonction publique rend hommage à toutes celles et ceux qui ont choisi de travailler au service de l’intérêt général.

 

Si les services publics et leurs personnels bénéficient actuellement d’un éclairage particulier à la faveur de la pandémie de Covid-19, leur rôle n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Créée en 2003 par l'Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale pour la Fonction publique a pour objectif de rappeler chaque année les vertus de l’action publique à travers le monde et de valoriser ceux qui la font vivre au quotidien. Elle est aussi l’occasion de mettre en avant la diversité et la richesse des métiers, afin d’encourager les plus jeunes à faire carrière dans le public.

En France, tous les ans, près de 500 000 personnes choisissent de rejoindre ce secteur, dans lequel exercent aujourd’hui 5,48 millions d’agents. Des femmes et des hommes qui soignent, protègent, accompagnent, éduquent, luttent contre les inégalités et éveillent les consciences.

 

L’excellence récompensée

À l’occasion de la Journée internationale pour la Fonction publique, l'Organisation des Nations Unies (ONU) encourage les États membres à mener des actions spécifiques destinées à souligner la contribution du service public au processus de développement des pays. Un Prix d'excellence vient chaque année récompenser la créativité des institutions, ainsi que leur participation à l’atteinte des 17 objectifs de développement durable de l’ONU. Trois catégories sont ouvertes à la participation : la capacité à toucher les populations les plus pauvres et vulnérables, grâce à des services et partenariats complets et durables ; l'effort de transparence et le principe participatif dans la prise de décision ; la promotion de l'égalité au sein du service public.

Depuis 2003, plus de 4 000 initiatives provenant de quelque 80 pays ont concouru pour ce Prix qui est devenu au fil du temps la plus prestigieuse distinction internationale du secteur. Et plus de 250 actions ont été récompensées à travers le monde dans des domaines variés comme l'évaluation précoce des enfants dans le besoin, l'amélioration des services de santé, la gestion des centres d'accueil pour les réfugiés ou encore l'éducation à la puberté pour les adolescents.

La Fonction publique dans le monde

Au sein des pays de l’OCDE, une organisation qui regroupe 36 pays parmi les plus industrialisés du monde, le nombre de personnes travaillant dans les administrations varie fortement d’un territoire à l’autre. C’est dans les pays scandinaves qu’il est le plus élevé. Il atteint en Norvège plus de 30 % de l’emploi total. À l’inverse, c’est dans les pays asiatiques qu’il est le plus bas avec, par exemple, 6 % d’actifs concernés au Japon et 8 % en Corée. Avec un taux d’emploi public d’environ 22 %, la France se situe légèrement au-dessus de la moyenne des États membres de l’OCDE (18 %). Au-delà des effectifs, chaque pays possède sa propre organisation administrative et des règles de gestion des ressources humaines spécifiques. Au Canada, une prime est prévue pour les agents qui innovent et le système des « Agents libres » permet aux administrations de recruter des fonctionnaires sur des missions courtes. Au Japon, l’âge limite de leur départ en retraite est désormais fixé à 80 ans. Au Brésil, la fin de l’emploi à vie et la mise en place d’une période d’essai de trois ans ont été annoncées fin 2019. En Allemagne, les citoyens de tous les pays de l’Union européenne peuvent devenir fonctionnaires. Aux États-Unis, la Constitution prévoit que faute de vote sur le budget au Congrès, les agents dont les missions ne sont pas essentielles sont placés en congés sans solde et n’ont pas le droit de travailler, même bénévolement, sous peine de poursuites. C’est le fameux « shutdown ».

 

Le Canada, un pays fier de ses fonctionnaires

La Semaine nationale de la Fonction publique (SNFP) a été créée en 1992, par la loi éponyme du 4 juin, pour souligner l’importance des employés de la Fonction publique fédérale et l’excellence des services qu’ils rendent. En vertu de cette loi, la troisième semaine de juin est désormais dédiée à la célébration de la Fonction publique dans tout le pays. À cette occasion, les agents sont remerciés publiquement par les ministres, les associations et les instituts professionnels, et sont invités à célébrer leurs réalisations ou encore à diffuser des messages positifs sur leurs missions sur les réseaux sociaux.

 

Pour aller plus loin :

Les 17 objectifs de développement durable de l’ONU

www.un.org/sustainabledevelopment/fr/

Panorama des administrations publiques 2019, Éditions OCDE

 www.doi.org/10.1787/8be847c0-fr