Reconversion des militaires dans le civil

CONSEILS

5 conseils pour réussir
sa reconversion dans le civil
après une carrière militaire

Les militaires prennent en moyenne leur retraite à 44 ans : 51 ans pour les officiers, 46 ans pour les sous-officiers et 32 ans pour les militaires du rang. Il est donc fondamental pour eux de préparer au mieux leur reconversion professionnelle pour la fin de leur vie active. Militaires, tour d’horizon des outils à votre disposition !


Chaque année, près de 15 000 militaires retournent à la vie civile. Vous vous apprêtez à quitter l’une des trois armées ? Voici comment valoriser au mieux les savoir-faire et le savoir-être acquis pendant vos années de services.


1. Prenez contact avec un conseiller Défense Mobilité


Défense Mobilité est votre principal interlocuteur pour opérer votre transition professionnelle.

  • Si vous êtes militaire du rang ou sous-officier, vous bénéficiez d’un  accompagnement complet : information, orientation, choix de l’aide et placement.

  • Si vous êtes officier ou civil de catégorie A, vous êtes accompagné par une instance dédiée : la Mission Reconversion des Officiers (MRO).

Pensez à contacter votre conseiller Défense Mobilité de 18 à 24 mois avant votre départ de l’institution via le numéro vert 0 800 64 50 85 (appel gratuit).


2. Profitez des opportunités de formation


La formation peut prendre 3 formes différentes : la formation professionnelle, les contrats d'alternance ou le stage au Centre militaire de formation professionnelle (CMFP).

Le CMFP est une spécificité de la Défense. Il donne accès à 46 métiers, avec ou sans prérequis. Mieux, les formations d’une durée allant de 6 semaines à 11 mois sont proposées dans des secteurs divers et variés : aéronautique, bâtiment, génie climatique, industrie, mécanique, réseaux, télécommunications, informatique, tertiaire, service à la personne, transports et logistique.


3. Renseignez-vous sur le congé de reconversion


Vous avez accompli au moins 4 ans de services effectifs ? Sur demande agréée, vous pouvez bénéficier d'un premier congé de reconversion d'une durée maximale de 120 jours ouvrés, à prendre en une ou plusieurs fois. Si besoin et après examen de votre demande, un congé complémentaire d’une durée maximale de 6 mois consécutifs peut vous être accordé.

Lorsque sur vous cumulez moins de 4 années de services effectifs, la durée maximale du congé de reconversion est ramenée à 20 jours ouvrés. Cette durée peut également être fractionnée.


4. Découvrez les emplois réservés aux titulaires d’une pension militaire d’invalidité


Le dispositif des emplois réservés facilite la reconversion des militaires titulaires d’une Pension militaire d’invalidité (PMI) pour blessure en opération extérieure.

Il leur permet d’accéder, sans examen mais après entretiens de sélection, à la plupart des emplois des trois versants de la Fonction publique.  Jusqu’au 1er janvier 2020, il est également ouvert aux militaires en activité depuis au moins 4 ans. Ce ne sera plus le cas après.


5. Profitez de l’élargissement des « postes offerts »


Autrefois réservée aux militaires en activité, cette reconversion dans la Fonction publique sera, à partir du 1er janvier 2020, également ouverte aux militaires radiés du corps (sauf exclus pour motif disciplinaire).

Les conditions d’ancienneté vont également évoluer l’an prochain. D’une part, les postes de catégories B et C seront ouverts à tous les militaires après respectivement 5 et 4 ans de service. D’autre part, les postes de catégorie A seront réservés aux officiers ayant 10 ans d’ancienneté en tant qu’officier, ou 15 ans de service dont au moins 5 en tant qu’officier.

Enfin, n’oubliez pas que la reconversion est un droit inscrit dans le statut général des militaires. C’est pourquoi vous bénéficiez, au travers de ces différents dispositifs, d’un accompagnement pas à pas pour réussir votre transition professionnelle. Un coup de pouce à ne pas négliger pour réussir votre retour dans le civil !



Visuel : iStock / omersukrugoksu