Formation dans la Fonction publique : à chaque projet sa solution

conseils

Formation dans la Fonction publique :
à chaque projet sa solution

Le CPF, compte personnel de formation, est un nouvel outil qui permet à chaque agent de définir son projet de formation en autonomie. Utile lorsqu’on souhaite évoluer, se reconvertir ou se spécialiser.

 

Souvent associée à des carrières longues et au passage d’échelons successifs, la Fonction publique est un domaine où la formation est particulièrement essentielle. C’est elle qui permet de se maintenir à niveau et d’évoluer tout au long de son parcours professionnel.

 

Le CPF : un outil pour mieux piloter sa formation

 

Depuis le 1er janvier 2017, le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF).

 

Cet outil regroupe les heures de formation acquises par l’agent public. Chaque année, le CPF de l’agent (titulaire ou contractuel) est crédité de 24 heures de formation dans la limite de 120 heures. Lorsque le CPF a atteint ce seuil, l’agent ne peut plus cumuler que 12 heures par an, sans toutefois pouvoir dépasser un second plafond de 150 heures.

 

L’opportunité de se former tout au long de la carrière

 

Si l’accord de l’administration est indispensable, c’est à l’agent que revient l’initiative de faire valoir ses droits à la formation et d’utiliser le CPF. Ce dispositif peut être activé en complémentarité avec le Congé de Formation Professionnelle (CFP) et les congés de validation des acquis de l’expérience (voir encadré ci-dessous).

 

Les informations sur les formations éligibles ainsi que les démarches à suivre pour obtenir une formation apparaissent directement dans le CPF. L’agent fait son choix parmi les catalogues des employeurs publics ou proposés par des organismes privés. Il peut opter pour des formations transversales : langues, bureautique, comptabilité/gestion, expression en français, management, etc. Il peut aussi demander à être préparé aux concours de la Fonction publique (personnels enseignants et formateurs, personnels de catégorie A, B et C).

 

Trouvez la formation adaptée à votre profil… ou à votre projet

 

Les critères de choix d’une formation sont nombreux : durée, niveau, caractère diplômant ou non, programme, modalités pédagogiques, expérience du formateur, etc. Trouver une formation adaptée à son profil ou son projet relève alors de la gageure.

 

C’est pourquoi il est nécessaire de s’interroger sur l’origine du besoin de formation. Ce dernier peut survenir au moment d’une évolution professionnelle. Par exemple, lorsqu’un expert métier (comptable, acheteur, juriste, etc.) devient manager (chef de service ou chef de bureau, directeur général, chef de département, etc.). Dans ce cas, il n’est pas nécessairement besoin d’une formation diplômante. La formation met l’accent sur le savoir-être (techniques de communication et d’affirmation de soi, leviers de motivation d’un agent, gestion des situations délicates et du stress, évaluation de la performance, etc.).

 

À l’inverse, lorsque le projet est une reconversion professionnelle, la théorie est au moins aussi importante que la pratique. C’est notamment vrai pour les métiers très spécialisés comme celui d’aide-soignant ou celui d’infirmier. Un diplôme d’État est nécessaire pour y accéder et plusieurs formations de préparation au concours sont éligibles au CPF. Un constat qui vaut aussi pour les agents qui souhaitent se spécialiser (par exemple un infirmier voulant devenir infirmier anesthésiste ou infirmier en bloc opératoire).

L’info en +

Le CFP, à ne pas confondre avec le CPF !

Le Congé de Formation Professionnelle (CFP) permet aux agents publics de suivre une formation personnelle d’une durée qui ne peut excéder 3 ans. Il peut s’agir de formations qui ne font pas partie du catalogue proposé par l’administration, ou bien d’une préparation aux concours de la Fonction publique.

La première année du CFP, les agents peuvent prétendre à une indemnité mensuelle forfaitaire. Pour bénéficier de ce dispositif, il faut notamment avoir accompli au moins 3 ans de service dans l’administration et demander une autorisation d’absence.

Sources :

https://www.fonction-publique.gouv.fr/compte-personnel-de-formation-cpf-dans-la-fonction-publique

  

Crédit : iStock/skynesher