Non. C’est une garantie qui n’est due que par les vendeurs professionnels. Toutefois, en cas d’achat à un particulier, il est toujours possible d’invoquer la garantie légale des vices cachés prévue par le code civil. Celle-ci couvre les défauts non apparents qui rendent la chose « impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus ».

Par ailleurs, si le bien n’a pas de défaut mais qu’il ne correspond pas au bien commandé, il est aussi possible d’annuler la vente au titre de l’obligation de « délivrance conforme » du Code civil, qui pèse sur tout vendeur.