Oui, dans la fonction publique territoriale, en cas de changement d'affectation de l'intéressé plaçant celui-ci en dehors de la compétence du centre de gestion, le dossier individuel est transmis soit au nouveau centre de gestion compétent, soit, à défaut d'affiliation à un centre, à l'autorité territoriale de la nouvelle affectation. Dans le cas où le fonctionnaire serait issu d'une collectivité non affiliée à un centre de gestion, cette obligation repose sur l'autorité territoriale d'origine.