La mutation interne consiste en un changement d’affectation, au sein du même ministère de tutelle, de la même collectivité territoriale ou du même établissement public de santé, respectivement pour la fonction publique d’Etat, la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière. Elle peut faire l’objet d’une demande du fonctionnaire ou bien de l'administration. 

La mutation externe, dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière, implique un changement de collectivité territoriale ou d'établissement et est prononcée sur demande du fonctionnaire.