Il existe deux situations de travail à temps partiel : le temps partiel sur autorisation et le temps partiel de droit.

Le temps partiel sur autorisation est une modalité de temps choisi, négociée entre l’agent et l’autorité administrative, dont l’accord préalable est nécessaire. Celle-ci peut refuser pour des nécessités liées à l’organisation des services. En revanche, le temps partiel de droit est accordé automatiquement à l’agent lors de la survenance de certains événements familiaux (naissance ou adoption d’un enfant ; soins à donner au conjoint, un enfant à charge ou à un ascendant atteint d’un handicap nécessitant la présence d’un tiers, ou victime d’un accident ou d’une maladie grave) ou pour certains handicaps dont il serait atteint (hypothèse réservée aux seuls agents titulaires) ou lors de la création ou de la reprise d’une entreprise.