Le congé de solidarité familiale est un congé durant lequel l'agent bénéficiaire cesse totalement son activité ou exerce son activité à temps partiel pour rester auprès d'une personne souffrant d'une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou qui est en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable, quelle qu'en soit la cause.

Il est ouvert aux fonctionnaires titulaires et stagiaires (à l’exception des stagiaires de la fonction publique territoriale) et aux agents non titulaires de la seule fonction publique territoriale. Pour pouvoir bénéficier du congé de solidarité familiale, les agents concernés doivent être en position d'activité ou de détachement. Ce congé est accordé sur demande écrite de l'agent, accompagnée d'un certificat médical attestant l'état de santé de la personne suivie. Ce congé est accordé pour une durée maximale de 3 mois, renouvelable une fois.