Les salaires perçus par les jeunes âgés devingt-cinq ans au plus au 1er janvier 2010 en rémunération d’une activité exercée pendant l’année scolaire ou durant leurs congés scolaires sont, sur option des bénéficiaires, exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite de trois fois le SMIC mensuel, soit 4 495 euros (pour les revenus de 2017).

 

Bon à savoir : la loi TRAVAIL du 8/08/2016 instaure à compter du 10 août 2016 une nouvelle aide à la recherche du premier emploi (Arpe) pour les jeunes boursiers récemment diplômés. Ils bénéficient ainsi de la prolongation de leur bourse pendant 4 mois maximum. Le bonus de cette mesure : cette aide est non imposable et exonérée de charges sociales.