Lorsque les membres d’un couple exercent en commun l’autorité parentale, leur séparation est en principe sans incidence sur l’autorité parentale. La loi prévoit en effet que les parents séparés continuent d’exercer en commun l’autorité parentale, leur séparation n’a pas d’effet sur les règles de dévolution de l’autorité parentale.

Chaque parent doit maintenir des relations personnelles avec l'enfant et respecter les liens de celui-ci avec l'autre parent.

Si le changement de résidence de l'un des parents, a des incidences sur les modalités d'exercice de l'autorité parentale, ce parent doit en informer préalablement l’autre en temps utile. En cas de désaccord, le parent le plus diligent saisit le juge aux affaires familiales. Le juge statue ; il peut répartir les frais de déplacement et ajuster le montant de la contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant.