La reconnaissance est un acte juridique par lequel une personne déclare reconnaître un enfant comme issu d’elle. Elle peut être faite dans l’acte de naissance, ou devant un officier d’état civil, ou dans tout autre acte authentique (établi par un notaire).

Lorsque les parents de l’enfant forment un couple marié, la filiation de l’enfant envers le père est établie par la présomption de paternité, selon laquelle l’enfant conçu ou né pendant le mariage a pour père le mari. Dans ce cas, la filiation de l’enfant est établie par l’effet de la loi : le père n’a pas besoin de reconnaître l’enfant.

Dans tous les autres cas, le père doit reconnaître l’enfant pour établir volontairement sa filiation envers lui. Il en est ainsi même si les parents de l’enfant ont signé un PACS : le PACS n’emporte aucun effet sur la filiation : ce n’est pas parce qu’un homme est le partenaire d’une femme qu’il est automatiquement considéré par la loi comme le père des enfants nés pendant le PACS.