Oui, dans tous les cas. Le divorce doit être prononcé par un juge. Le juge aux affaires familial, qui siège au sein du Tribunal de grande instance a vocation à connaître de la procédure de divorce. Les époux doivent se faire représenter par un avocat.

Lorsque le divorce est demandé par consentement mutuel, les époux peuvent choisir d’être représenté par un seul avocat. Cependant, si cette procédure ne va pas à son terme, l’avocat ne pourra représenter aucun des époux dans le cadre du divorce contentieux qui suivra.

Pour les autres procédures de divorce, chaque époux doit être représenté par un avocat distinct.