On distingue d’une part, le paiement au moyen de la monnaie ayant cours légal sur le territoire de la transaction (les espèces ou « numéraires ») et d’autre part, le règlement par « instruments de paiement » (chèques, cartes, etc.). Le paiement en espèces ne peut être exclu par contrat, tandis que le recours à des instruments de paiements peut être exclu ou limité (par exemple, le refus du paiement par chèque dans certains commerces).

Au titre des différents moyens de paiement, on peut par exemple citer :

- Le chèque

- La carte bancaire,

- Le virement,

- Le prélèvement automatique

- Le titre interbancaire de paiement

- Le porte-monnaie électronique

- Les effets de commerce

- Le crédit documentaire