En dehors d’un terrain de camping ou d’un parc résidentiel de loisirs, l’installation d’une caravane (ou d’un mobil home s’il conserve en permanence ses moyens de mobilité) est libre, mais doit donner lieu à déclaration préalable de droit commun en mairie, si la durée de stationnement, par des périodes consécutives ou non, dépasse 3 mois par an. Il faut noter que même dans les zones où son installation est interdite, une caravane peut être entreposée, en vue d’une prochaine utilisation, sur le terrain où est implantée la construction constituant la résidence de l’utilisateur.