La loi ne définit pas la location meublée. La jurisprudence considère qu’une location est meublée lorsque le logement comporte les éléments essentiels d’équipement (armoire, lit, réfrigérateur, plaques chauffantes…) et pas seulement des éléments accessoires (table, matelas…). Certaines juridictions ont une vision stricte de la notion de meublé et imposent la présence de la vaisselle, élément essentiel à la vie domestique.

Lorsque le logement ne contient pas de meubles suffisants, le bail est considéré comme un bail de location non meublé. Il sera donc, en principe, soumis à la loi du 6 juillet 1989.

En pratique, le bailleur a ainsi intérêt à établir une liste précise des meubles mis à la disposition du locataire, ainsi que de leur état, et à annexer cette liste au bail, signée par les parties.