Lorsque le logement constitue la résidence principale du locataire, louée non meublée, le dépôt de garantie est restitué dans le délai de 2 mois à compter de la remise des clés. Le bailleur peut retenir sur le dépôt de garantie les sommes que le locataire reste lui devoir, les sommes dont le bailleur pourrait être tenu aux lieu et place du locataire, et les sommes destinées à réparer le préjudice subi par le bailleur lorsque le locataire a dégradé le logement.

Les montants que le bailleur retient doivent être justifiés, par une facture ou un devis.

Enfin, pour les logements en copropriété, le bailleur peut également retenir 20 à 25% du dépôt de garantie dans l’attente de la régularisation annuelle des charges, et ces sommes ne portent pas intérêt au bénéfice du locataire, selon une réponse ministérielle.