Seuls les frais engagés pour participer à des activités entrant dans l’objet de l’association sont susceptibles d’être déduits de l’impôt sur le revenu. Le bénévole ne doit retirer de son activité aucune contrepartie, et les frais doivent être justifiés. A titre de règle pratique, vous pouvez utiliser le barème des frais kilométriques publié chaque année par l’administration fiscale.

Si vous renoncez au remboursement des frais, vous bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu pour les dons. Elle est de 66 % des sommes retenues dans la limite de 20 % du revenu imposable.