Vous souhaitez acheter un véhicule d’occasion : il est important de ne pas foncer vers la première « bonne affaire » venue ! L’achat d’un véhicule de seconde main se prépare.

Bien choisir son véhicule, primordial

Changement de travail ou encore déménagement : parfois, l’achat d’une voiture peut se révéler urgent. Le marché de l’occasion vous tend les bras : des milliers d’autos disponibles, à tous les prix… Prenez le temps de définir le plus précisément possible le modèle de véhicule qui vous conviendra.

Quel usage allez-vous en faire ? Quel budget pouvez-vous y consacrer, à l’achat tout d’abord, puis pour l’entretien ? De quelles assurances allez-vous avoir besoin ? Enfin, quelles sont vos préférences ?

Une fois ce point réalisé, vous pouvez vous lancer dans la recherche du véhicule qu’il vous faut, mais toujours au bon prix : pour cela, il est important de consulter sa cote est incontournable !

Garanties et formalités : ne rien oublier

Même si vous avez choisi le modèle qui vous convient et êtes prêt à faire une offre, n’oubliez pas de vérifier la totalité du véhicule afin d’éviter les mauvaises surprises.

Par ailleurs, le vendeur, qu’il soit professionnel ou particulier, doit vous fournir les documents suivants :

-Un certificat de non gage

- la carte grise

- un contrôle technique datant de moins de 6 mois

- le carnet d’entretien et les factures des différentes réparations

- Enfin, un certificat de cession, à remplir par le vendeur et vous-même

Le vrai coût de l’occasion

Acheter son véhicule d’occasion auprès d’un professionnel vous coûtera un peu plus cher : il vous offre en effet une garantie mécanique toujours payante, qui vous protège en cas de problème moteur ou de vice caché.

En revanche, acheter auprès d’un particulier ne vous donne droit à aucune garantie. Autrement dit, en cas d’avarie suivant votre acquisition et si le vendeur n’est pas coopératif, vous devrez déposer plainte pour avoir gain de cause.

Contenu purement informatif.