Retraite : à quel âge y aurez-vous droit ?

décryptage

Retraite :
à quel âge y aurez-vous droit ?

L'âge de départ à la retraite a été relevé depuis 2010, passant ainsi de 62 ans depuis 2017, contre 60 ans auparavant. La Fonction publique ne fait pas exception à la règle. Et vous, à quel âge pourrez-vous partir à la retraite ?

La situation financière très difficile du régime de retraites par répartition en France, fortement liée à l'allongement de la durée de vie, a obligé l'État français à engager une réforme de grande ampleur (en savoir plus). En effet, sans un allongement de la durée de cotisation, six retraites sur dix ne pourraient être financées à l'horizon 2030.

Vous êtes né après 1955 ? Il vous faudra attendre l'âge de 62 ans pour pouvoir partir à la retraite. Et si vous êtes né entre 1951 et 1954, l'âge de départ à la retraite est échelonné entre 60 et 62 ans. Toutefois, il reste possible de partir plus tôt, à certaines conditions, notamment lorsqu'on a commencé à travailler très jeune.

Des différences que vous soyez sédentaire ou actif

Dans la Fonction publique, les règles sont un peu différentes selon les métiers exercés. En effet, l'âge d'ouverture des droits à la retraite est fixé à 62 ans pour les fonctionnaires de catégories sédentaires (c'est-à-dire les métiers de bureau) et l'âge maximal de départ ne peut excéder 67 ans. Par contre, il est abaissé à 57 ans pour les fonctionnaires actifs (c'est-à-dire exerçant des métiers de terrain pénibles ou dangereux), avec un échelonnage entre 55 et 57 ans pour les personnes nées entre 1956 et 1959.

Pour des agents de la Fonction publique ayant pu passer d’une catégorie à l’autre aux cours de leur carrière, il est parfois compliqué de savoir quelles sont les règles qui s’appliquent. Pour les aider dans le calcul de leur âge de départ à la retraite, l'État a mis en place un site dédié.

Taux plein ou minoré ?

Autre paramètre à prendre en compte pour calculer son âge de départ : le montant de la pension. Pour toucher une pension à taux plein (sans décote), un fonctionnaire né en 1973 ou après devra par exemple valider 172 trimestres, soit 43 ans d’activité. À nouveau, le nombre de trimestres dépend de votre année de naissance. Vous pouvez aussi bénéficier de bonifications (liées par exemple à des services civils rendus hors d'Europe), détaillées sur ce site Internet.

Enfin, sachez que si vous avez commencé à travailler tard ou avez eu une longue période d'inactivité, il est possible de racheter, sous certaines conditions,plusieurs trimestres de retraite, notamment pendant vos années d'études.

 

L’info en +

Pendant les périodes de chômage, vous cotisez aussi pour la retraite. Les périodes antérieures à 1980 comptent pour la retraite, que vous ayez été indemnisé ou non. Quant aux périodes postérieures au 1er janvier 1980, un trimestre de retraite est comptabilisé par période de 50 jours indemnisés, et ce dans la limite de 4 trimestres par an.

Crédit : miszaqq

mom

Découvrez la Banque Française Mutualiste

Depuis plus de 30 ans, la Banque Française Mutualiste et Société Générale s’associent pour proposer aux agents du secteur public le meilleur de 2 banques en 1 ! Aujourd’hui, près d’1,2 million de clients font confiance à la Banque Française Mutualiste. Pourquoi pas vous ?

En savoir plus
Découvrez vos avantages dédiés

Des solutions bancaires dédiées

Vous avez des projets plein la tête ? Vous souhaitez préparer votre avenir ? Profitez de toute l’offre de Société Générale et des avantages proposés par la Banque Française Mutualiste.

En savoir plus

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.